Venise Carnaval

Italie

De toutes les fêtes d’Italie, le carnaval fut la plus populaire ; l’Europe entière, avide de plaisirs, envahissait la cité des Doges. Carnaval, mot étrange, cette expression proviendrait du latin carne levare ou privé de viande annonçant le carême. Le carnaval est avant tout une transgression de l’interdit, on se cache derrière un masque pour s’autoriser un fantasme, un désir ou une moquerie. Les masques étaient interdits à Venise : une loi de 1268 en autorise le port pendant le carnaval, mais aussi durant une période de six mois de l’année. À l’époque où Venise fut rattachée au royaume d’Italie, le carnaval disparut. Il fallut attendre 1970 pour qu’il renaisse à l’initiative d’étudiants et de commerçants soucieux de redonner une gaieté à la ville. Maquillages, masques et costumes refirent leur apparition pour en faire l’un des plus beaux carnavals du monde. Quelle ville, autre que Venise, pouvait mieux servir d’écrin à l’accomplissement de cette cérémonie païenne ? Quand arrive Mardi gras, une traînée de folie enflamme Venise, la ville ouvre alors ses bras à tous les amoureux de la fête et du voyage.

L’artiste recommande de tirer cette photo au format 50 x 75. Cette pièce est une œuvre originale et n’a pas fait l’objet de retouches.
{{$store.getters.price}}

{{stocks[$store.state.selected_variation.attributes.attribute_pa_taille]}} en stock