Les torii du Fushimi Inari Taisha

Kyoto, Japon

Au sud de Kyoto, les torii du Fushimi Inari Taisha, portails traditionnels à l’entrée des sanctuaires shintoïstes, s’alignent en ce lieu par milliers comme une ribambelle de totems rouges et noirs à travers la forêt. Le Fushimi Inari, sanctuaire shinto bâti au VIIIe siècle par le clan Hata, d’origine coréenne, peut arborer plusieurs titres honorifiques peu conventionnels. Incontestablement d’abord, celui du sanctuaire le plus original de Kyoto, peut-être du Japon : ici, pas de bâtiments imposants, seulement des torii à perte de vue, à franchir et à refranchir, pour le plaisir de cheminer à travers l’innombrable. Autre distinction toute aussi louable, celle du site kyotoïte le moins fréquenté par rapport à sa remarquable somptuosité. Kyoto conserve encore des trésors que les visiteurs délaissent, pour le plus grand plaisir des baroudeurs en quête d’authenticité. Évidemment, des promeneurs il y en a. De même que des silhouettes perchées sur un escabeau à repeindre un portail pour lui redonner de son éclat, mais des légions de touristes, non ! Juste une armada de torii.

L’artiste recommande de tirer cette photo au format 50 x 75. Cette pièce est une œuvre originale et n’a pas fait l’objet de retouches.
{{$store.getters.price}}

{{stocks[$store.state.selected_variation.attributes.attribute_pa_taille]}} en stock