Portrait d’artiste – Philippe Cabanel

Médecin réanimateur, c’est lors de trekkings et en tant que médecin d’expédition montagne en Asie et dans l’Himalaya que Philippe Cabanel vit ses premières expériences photographiques.

C’est également ses rêves d’enfants, la lecture de Kipling et, Matthiessen ainsi que ses rencontres avec des photographes de faune libre et sauvage, qui l’ont naturellement poussé vers la photographie.

Sa passion pour la photographie animalière née à la suite une descente en canoë en autonomie du fleuve Zambèze en Afrique, qui fut sa première approche de la grande faune africaine. Puis suivra la dépose en hydravion sur l’île de Kodiak en Alaska, et la découverte fascinante des grands ours grizzly.

Pour lui la technique est quelque chose de secondaire, ce qui importe est l’œil et la sensibilité du photographe. Lors de prise de vue, l’observation est un moment unique et intense qu’il faut savoir savourer.

De nature solitaire lorsqu’il s’agit de photographie, le photographe éprouve un grand plaisir à partager ses expériences, ses projets et ses images. Selon lui, les images doivent servir à témoigner, éduquer et être partagées pour montrer la beauté, la richesse et surtout la fragilité de la faune sauvage face à la réduction des territoires, la pollution et le braconnage. Philippe Cabanel pense que la sauvegarde de la planète passe par un partage de la beauté du monde par des images à couper le souffle, ainsi que par des images chocs.

Sur Art Studio Lavigne, vous pouvez découvrir trois de ses plus beaux clichés, pris en Norvège et aux États-Unis.

photographers